Une semaine historique pour de nouvelles mobilités en ville !

posted in: Non classé Temporaire | 0

Dimanche 25 septembre, c’était la 2ème édition de Paris Sans Voiture, version XXL !

Un nouveau succès pour lequel on remercie « Paris sans voiture », le collectif citoyen initiateur, et la mairie de Paris, organisatrice. On y a enregistré une baisse significative de la pollution, vu des parades vélos, rollers et autres véhicules sans moteur et apprécié un espace public retrouvé…

Et si la pluie a un joué contre l’événement ou que les taxis et les automobilistes trop nombreux n’ont pas respecté les 20 km/h… on a hâte de vivre une 3eme édition encore plus ambitieuse, plus fédératrice qui nous offre un Paris respirable, paisible et joyeux!

Pour le plaisir, retrouvez des photos en fin d’article et les 5 bons plans du Figaro pour profiter de la journée (oui, le Figaro, vous ne rêvez pas) !

 

Le lendemain, la ville de Paris tenait son conseil. Une décision historique a été prise : la réouverture des voies sur berges aux piétons. Le débat était houleux mais les élus sont restés déterminés pour fermer cette autoroute urbaine au cœur de Paris.

Un article du Monde résume bien les impacts environnementaux à attendre de cette décision.

 

Après la fermeture des voies sur berge aux voitures, une étude a révélé que le report du trafic était finalement moins important que prévu.

 

Si certains sont tombés dans la provocation et les caricatures, les élus de droite se sont surtout emportés contre la méthode employée en demandant un projet concerté à l’échelle de la métropole. Une critique qu’on peut finalement tourner en proposition de travail positive pour la transition en Île-de-France.

À ce sujet, les médias ont beaucoup parlé des élus des Hauts de Seine et du Val de Marne opposés à la décision de la maire de Paris. Mais les élus parisiens ont fait remarqué que personne ne s’était ému lorsque ces mêmes maires avaient piétonnisé les centres et berges de leur ville.

Pour nuancer l’opposition Paris-banlieues, des élus du 93 ont d’ailleurs soutenu la piétonnisation des voies sur berges et inviter à prolonger le mouvement dans toute l’Île-de-France. On ne peut que saluer l’initiative !

 

Cette actualité intense s’est conclu par la publication d’une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé avec un chiffre accablant : 92 % de la population mondiale respire un air trop pollué. Cette pollution est responsable de plus de 3 millions de morts par an dans le monde (6 600 pour l’Île-de-France) !

 

Pour les abonnés de Médiapart, vous pouvez découvrir un focus sur Paris d’après le rapport de santé publique France, ce n’est pas glorieux…

 

Si tous les pays sont touchés, l’OMS a mis sur pied un outil cartographique pour montrer les inégalités face à ce phénomène dans le monde.

 

Pour contrer ce constat alarmant, nous espérons que la démarche entreprise par la ville de Paris s’amplifiera et appelons nos responsables à s’emparer du sujet et refuser tout statu quo !